Tatà aussi c'est une loutre unijambiste alcoolique. ♥
 

Partagez | 
 

 Le grimoire de Dyla'nia

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Dyla'nia

avatar

Féminin Messages : 21
Date d'inscription : 26/03/2014

MessageSujet: Le grimoire de Dyla'nia   Mar 1 Avr - 0:45

Alors voilà, je me lance (un peu timidement, haha), voici un petit bout d'histoire, je ne pense pas mettre de longs textes (faudrait déjà écrire une histoire jusqu'au bout  rah , mais plutôt des choses dans ce genre-là. En espérant que ça vous plaise : )

« Est-ce qu’il y a quelqu’un ? » demanda le garçon.
    Il était certain d’avoir entendu un bruit. Oh ! Pas grand-chose, seulement un son étrange, presque imperceptible, mais étrangement…mou.
    Pourquoi diable s’était-il risqué dans cet endroit délabré ? Ce crétin de Ted Warren avec son défi, qu’il avait été assez stupide pour relever. Bien joué, James ! Qui est-ce qu’il pensait impressionner en faisant ça, hein ? Les araignées qui vivaient ici depuis des décennies, peut-être.
    Bien évidemment, c’était Ted qui avait organisé toute cette scène. Une grande maison abandonnée à la tombée de la nuit, des meubles éventrés par on ne sait quelle créature imaginaire (car seule une créature sortie tout droit d’un conte de fées peut faire de telles choses, n’est-ce pas ?) et des bruits étranges, quoi de plus simple pour effrayer un gosse de douze ans ?
    Ajoutons les imbéciles qui servent d’amis à Ted se mordant la paume de la main pour ne pas hurler de rire et le tableau était parfait. Le jeune garçon, malgré sa frayeur grandissante,  devait bien reconnaître qu’ils s’étaient donné du mal. A un détail près, seulement. Mais qui avait glacé James jusqu’aux os.
    Cette odeur.

    « Ted ? C’est toi ? » fit-il en enjambant ce qui avait du être une table, si l’on remontait des centaines d’années auparavant. A moins que ce ne fût une porte écroulée ?
    Il s’engagea à tâtons dans une salle dont les murs écroulés et les pierres apparentes se transformaient pour le garçon en silhouettes effrayantes. Dangereuses,  chuchota une petite voix au font de son crâne. Il s’efforça de chasser cette idée, car, c’est bien connu, les monstres n’existent que dans la tête des poules mouillées, comme aurait dit son grand frère. Ou plutôt dans ta tête de poule mouillée, Jamie-baby, aurait-il dit avant de rejeter la tête en arrière et de partir dans un grand éclat de rire.
    « Ted, si tu t’imagines que vous me flanquez la trouille, toi et ta bande de dégénérés, tu te fourres le doigt dans l’œil jusqu’au coude, mon pote. »
    Il s’était efforcé de prendre une voix assurée (, celle de son ami Will, à vrai dire, car lui ne se faisait jamais chercher des ennuis par les gros durs de l’école), mais il sentait bien que le résultat n’était guère probant. Tant pis, c’était tout ce qu’il avait en réserve.
    Fallait-il faire demi-tour ?  Au risque de passer pour un froussard et d’être la risée des grands pour un long moment. Pas question, il devait continuer.
    James traversa la pièce rapidement suivant la ligne du mur,  pour ne pas s’égarer, comme le lui avait appris son grand-père. Elle se terminait par une grande arche qui, malgré tout, avait tenu bon jusqu’ici. Le garçon la franchit et se réfugia dans la pièce suivante, se plaçant dos au mur dans le coin le plus proche, savourant la sécurité relative et éphémère des pierres encore solides derrière lui. Il poursuivit son avancée, trébucha contre un pan de mur qu’il ne pouvait voir dans l’obscurité. Il se rattrapa in extremis et prit de nouveau appui sur le mur.
    Avec horreur, il réalisa que sa main avait effleuré quelque chose. Quelque chose de chaud. De vivant.
    Il recula précipitamment et tomba pour de bon, ignorant complètement la douleur qui pointa dans son dos et ses mains écorchées. Une panique incontrôlable l’envahit, alors qu’une image de chamallow grillé lui parvînt. Un chamallow grillé ! C’était exactement ça. Croquant à l’extérieur mais mou à l’intérieur, hein. Comme dans ces soirées camping avec Johnny, Lily et Will, à se raconter des histoires d’horreur.
    Il s’était juste endormi, c’était forcément ça. Endormi pendant une de ces soirées. Lily, qui raconte des histoires comme personne (vous comprenez, elle a eu trois petits frères, alors elle connaît toutes les histoires pour endormir les mômes, ou leur flanquer les

(chamallow)
chocottes pour toute la nuit quand ils l’embêtent), avait fait un récit particulièrement prenant et lui s’était endormi et en avait rêvé, voilà tout…  
    Pas vrai ?

    Eveillée, la bête se leva lentement. Un contact l’avait tirée d’un sommeil sans rêves, aussi noir que son âme. Elle jaugea l’enfant de ses yeux ébène, repérant sans le moindre effort la faible créature terrifiée. Elle se redressa de tout son long et le dominait sans peine. Elle secoua tous ses membres engourdis, faisant cliqueter leurs jointures chitineuses.
    Le sang du garçon, qu’elle entendait affluer de plus en plus vite vers son cœur, excitait son instinct de chasseur et avivait sa faim naissante.
    La créature se mit à onduler autour de l’enfant, ne lui laissant percevoir que de rapides soulèvements d’air, se délectant de sa peur autant que de sa propre jouissance à se mouvoir librement.
    Puis, sans un bruit, elle fondit sur sa proie
.
Revenir en haut Aller en bas
Eisen
Le plus grand Warrior de tout les temps
Le plus grand Warrior de tout les temps
avatar

Masculin Messages : 1304
Date d'inscription : 05/06/2012
Age : 26
Localisation : ben sur le forum banane!

MessageSujet: Re: Le grimoire de Dyla'nia   Mar 1 Avr - 8:22

oyeaaaah qu'elle ambiance! ça gère bien! la fin est une chouille prévisible mais même comme ça j'accroche! t'a mis très vite une atmosphère et y'a rien qui choque dans ta manière d'écrire ^^

moi je me suis régalé ^^ vivement ta prochaine production si elle est du même acabit que celle la XD

 haha 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.youtube.com/channel/UCArDkhCALsxLau3u_kAgo7Q
Némésis
La plus grande Warrior de tout les temps
La plus grande Warrior de tout les temps
avatar

Messages : 1613
Date d'inscription : 05/06/2012

MessageSujet: Re: Le grimoire de Dyla'nia   Mar 1 Avr - 9:09

Rha pu*** tu m'énerves! *sors*

*reviens*


T'écris trop bien mon minus  *-* 

Comme l'a dit Sensen, y a l'ambiance!
Le fait de toujours faire référence à d'autres personnes comme tu l'as fais, ça ancre davantage le récit et lui donne plus de réalité.

Une phrase m'a cependant un peu froissé: ( genre chui faite en papier tavu):
 "Il s’engagea à tâtons dans une salle dont les murs écroulés et les pierres apparentes se transformaient pour le garçon en silhouettes effrayantes."
J'évite toujours de faire des rappels de son comme " apparente... effrayante" parce que personnellement, j'aime pas trop, mais après ça m'étonnerai pas que ça gène personne d'autre x)

Quand t'as mis "(chamallow)" en plein milieu d'une phrase ça m'a fait un peu zarb aussi, on comprend parfaitement l'intention ( je peu dire que la comparaison est dégueu?x) ) mais ça arrive un peu comme un Yirk dans le potage :p

en gros: <3
Revenir en haut Aller en bas
Dyla'nia

avatar

Féminin Messages : 21
Date d'inscription : 26/03/2014

MessageSujet: Re: Le grimoire de Dyla'nia   Mar 1 Avr - 12:07

Merki Eisen, vu les créations génialissimes que tu nous faits, ça me fait d'autant plus plaisir ! (d'ailleurs il serait ptêtre temps que j'aille les commenter et voir les nouvelles...)
Bwaheu, moi qui croyais que tu aimais bien les cadavres  haha Oui c'est vrai, c'est pas la première fois que tu me dis ça, faudra que j'innove un peu plus alors, hm... [réflexion intense s'apparentant à une joyeuse constipation]

Haha, t'es faite comme tes gondoles mon minus ?! (aaaaah, Venise...)
Oooooouu mais c'est vrai dis-donc, merci de me faire remarquer cette maladresse !
Pour le truc du chamallow c'est inspiration Stephen King en fait, j'en ai trop lu. Mais c'est tellement terrifiant et jouissif quand il nous sert ce genre de petits lapsus complètement volontaire <3 La dégueulassitude est donc voulue (la saleté c'est la vie, roulons-nous dans la boue avec tous les Wirks et les potages du monde !)
C'est quaaaAAAng que tu mets 2-3 trucs dans cette section ?

Dites, c'est normal ces mots soulignés et en vert par-ci par-là ? C'était pas prévu
Revenir en haut Aller en bas
Némésis
La plus grande Warrior de tout les temps
La plus grande Warrior de tout les temps
avatar

Messages : 1613
Date d'inscription : 05/06/2012

MessageSujet: Re: Le grimoire de Dyla'nia   Mar 1 Avr - 16:36

Alors les mots soulignés en vert, je pense que ça dois être des virus que tu as uniquement sur ton ordinateur parce que moi j'ai rien, et que fut un temps j'avais des mots soulignés en bleu partout ( c'était des liens vers des pubs ou autre). Un de ces quatre faudra que tu ramènes ton ordi quand tu viens à la maison, parce que ça même moi je peux te l'enlever x) ( genre t'es vraiment un gros caca de Yirk en informatique quoi, pour dire!)
Chui pas convaincue par ton histoire de lapsus x) Mais en enlevant le retour à la ligne ça choquerait moins je pense :3

Sinon pour ma section écriture tu peux toujours attendre parce que Née du crépuscule est pas spécialement présentable et les fils de l'ombre personne ne va rien tilter, et le seul autre truc que j'ai écris c'était pour ton noyel! x)
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le grimoire de Dyla'nia   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le grimoire de Dyla'nia
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» SOMMAIRE DU GRIMOIRE DE PHILIPPE DE NEUVILLE
» les dessins du grimoire
» ECRIRE EN UN GRIMOIRE (sur le Net et ses pages)
» Ecrire en un grimoire (sur le Net et ses pages)
» Grimoire : Chapitre 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Drawnoids :: GALERIES :: Espace Ecriture-
Sauter vers: