Tatà aussi c'est une loutre unijambiste alcoolique. ♥
 

Partagez | 
 

 Recueil de Luneciole

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Luneciole

avatar

Masculin Messages : 42
Date d'inscription : 04/03/2014

MessageSujet: Recueil de Luneciole   Jeu 20 Mar - 22:19

Alors voilà, je me lance à mon tour et vous laisserais quelques uns de mes "essais". Evidemment, toute critique est la bienvenue ! Fond/forme, tout y passe !

A vrai dire je ne me sens pas capable d'écrire un roman. Ou de faire évoluer des personnages. Je préfère décrire des situations présentes, et laisser au lecteur se forger son idée, de l'avant, de l'après, du pourquoi, du comment, etc... Et puis ça me permet de toucher à plein de thèmes différents !

Bref, trêve de bavardage. Le Texte 1 est plutôt poétique (c'est celui dont je te parlais Eisen !) tandis que le 2 plutôt pessimiste. Le texte 2, les deux personnages pensent chacun leur tour (d'où le changement de couleur qui équivaut au changement de narrateur.)



Texte 1 : L'Ange


Elle avait les épaules nues et de l'ébène coulait dessus. C'est la première chose que j'ai remarqué lorsque je l'ai vue. Ses cheveux d'un noir de jais contrastaient avec merveille sa peau blanche et laiteuse, et voguaient au rythme du vent, comme pour sublimer ce portrait. Chacun de ses gestes, de ses mouvements, était imprégné d'une grâce digne du monde d'en haut. De son visage harmonieux me regardaient deux petits chocolats. Son regard était très doux, presque transparent. Elle dut s'apercevoir que je la regardais avec insistance. Elle détourna légèrement la tête. On aurait dit que sa peau était couverte d'une neige immaculée. Lorsque le soleil vint l'embraser, elle se mit à briller, et recula d'un pas : elle le fuyait, tout comme moi. Esquissant un sourire à en faire sortir le cœur de ma poitrine, elle me fixa un instant, puis tourna les talons. L'ange disparut de mon champ de vision.

Son apparition avait déclenché en moi une sorte de mécanisme infernal. Le souffle venait à me  manquer. Mes organes s'entrechoquaient et mon cœur tambourinait. La guerre faisait rage. Je n'arrivais pas à réfléchir et encore moins me décider à lui courir après : je savais peut-être déjà que je ne la reverrai jamais. Je me rappelle être resté de longues minutes les bras ballants, existant bêtement au milieu de la rue à me remémorer les lignes de sa jupe fendue. J'avais si peur d'oublier la noirceur de ses cheveux que je me repassais le film en continu. Les images défilaient, superposées à la ville animée d'un après-midi d'été. La foule, bruyante mais lointaine, continuait de déambuler au hasard des vitrines, traversant son image sans s'arrêter. L'asphalte bourdonnait mais je n'y prêtais guère attention. Comment un regard pouvait-il susciter à ce point l'émotion ? Cette inconnue avait balayé en quelques instants chacune de mes convictions. Je fermais les yeux le plus fort possible pour graver chaque courbe de son corps et l'essence-même de son apparition.

Quand je les rouvris, la ruelle s'était vidée de ses effluves passantes et l'ange s'était de nouveau évaporé. Il ne restait plus qu'une sale odeur dans l'air. On y respirait l'âme triste et fatiguée, le vide et la poussière. Un sourire ironique s'afficha sur mon visage éteint. Et puis les larmes s'en sont mêlées, décuplant la tempête qui battait son plein. C'était digne des plus grandes chutes. Si l'horloge cardiaque s'était maladroitement relancée, mes poumons peinaient tout de même à s'oxygéner. J'appris pourtant à savourer le goût de mes larmes salées, preuve que je n'avais pas rêvé, seule lumière dans l'obscurité.



Texte 2 : Disharmonie



Comme chaque nuit, le sommeil a fui. Comme un lâche, il m'abandonne, comme chaque nuit, il me laisse seule contre tous ces foutus cyclones. Mon cœur devient capharnaüm. Une sorte d'amas, de désordre, de méli-mélo, de bric-à-brac d'émotions. Je ne sais toujours pas par où commencer pour en finir avec tout ce mal. Si j'avais su que ça me suivrait ainsi chaque jour et chaque nuit, si j'avais su que ça me collerait à la peau comme une coquille d'escargot. J'aurais profité de mon insouciance pour tracer la route et jurer en argot. Mon cœur semble vouloir foutre le camp de ma poitrine. Je me lève, manque de nicotine. Il me reste quelques clopes sur la table de la cuisine.


Comme chaque nuit, elle a fui. Comme une lâche, elle m'abandonne, comme chaque nuit, elle me laisse seul pour sa nicotine et son monoxyde de carbone. J'ai l'impression de n'être plus personne. C'est tellement plus facile pour elle de fuir que d'assumer. Me regarde-t-elle seulement encore ? Voit-elle le remue-ménage incessant qui torture mon corps ? Voit-elle à quel point mes organes crient haut et fort qu'ils brûlent d'envie de faire partie intégrante de son décor ? J'ai l'impression qu'elle a perdu toute son innocence, elle ne m'accorde plus aujourd'hui que les blessures sanguinaires de l'indifférence. De jour comme de nuit, je suis dans l'attente de sa présence. C'est pas une vie ça, notre romance a des allures de démence. D'histoire en suspens. D'aventure hors du temps. Ce n'est pas comme ça que j'imaginais nos lendemains ni ce à quoi je m'attendais en lui prenant la main.


Il ne comprend pas. Il ne me comprendra jamais, après tout il n'est pas moi. Je suis une femme à l'état de compost. J'enchaîne bouffée sur bouffée, je voudrais me tuer à coup de fumée et ne plus avoir à me justifier. Je n'ai plus aucune force. Je me sens comme paralysée et l'écorce de mon corps se désagrège peu à peu. Je me sens nue. Je ne suis plus. Plus rien que le néant apocalyptique, le mélodrame artistique d'un champ de bataille après une guerre psychodramatique. Et ça il ne peut pas le comprendre, lui qui a toujours vécu entouré de tout et de tous et d'amour chaque jour. Il ne connait pas l'inconsistance qui me ronge. Il ne peut pas imaginer ce mal qui bat en cadence sous mon sein ni même cette douleur qui est née dans mes songes les plus malsains. J'écrase ce qui reste de ma cigarette dans le cendrier. Assez de torture. Il faudrait que je dorme, au moins pour la forme. J'arrive à la porte de la chambre. Il est sur le dos, les yeux ouverts, le corps nu. Cela fait trop longtemps qu'il ne me fait plus rien, que mon estomac ne se tord plus à sa vue et que mon cœur s'est arrêté de sursauter. Comme lorsque ses deux petits soleils venaient embrasser mes amandes, aujourd'hui brûlées à force d'avoir trop pleuré.


Elle ne comprend pas. Elle ne comprendra jamais, après tout elle n'est pas moi. Je suis un homme au cœur en compote. Où est-ce qu'elle s'est crue ? On ne donne pas son cœur pour le reprendre du jour au lendemain. Elle est devenue l'ombre d'elle-même, une sorte de pantin oxygéné et vide d'entrain, qui se force à sourire pour ne pas pleurer, qui blanchit à la lumière du dehors et  qui vomit quand le monde dort. Je lève les yeux. Elle est à la porte, me regardant de ses pupilles lourdes et de ses cernes creusés. Son corps presque squelettique, d'une pâleur extrême, ne me fait plus aucun effet. A qui la faute si on en est arrivé là ? Sûrement pas moi. Ses invraisemblables démons ont fini par lui flinguer la raison, il n'y a plus en elle qu'un tourbillon d'abomination. Si autrefois résonnait un tambour dans mon cœur et même tout l’orchestre dans le bide, il ne me reste aujourd’hui qu’un vieux morceau d'orgue, une mélodie morbide.




Et pourtant, par habitude ou par lâcheté, ils esquisseront un faux sourire et se lanceront de douces banalités avant de s’endormir chacun de leur côté.
Revenir en haut Aller en bas
Eisen
Le plus grand Warrior de tout les temps
Le plus grand Warrior de tout les temps
avatar

Masculin Messages : 1304
Date d'inscription : 05/06/2012
Age : 26
Localisation : ben sur le forum banane!

MessageSujet: Re: Recueil de Luneciole   Ven 21 Mar - 10:32

Franchement ça gère! j'ai évidemment trois tonnes de trucs à dire, mais je commence par les compliments XD

tes deux textes sont vraiment beaux, et très intéressants!
Pour le premier c'est surtout ton processus de description que j'ai aimé, même s'il est parfois maladroit il est très poétique.

Pour le deuxième, la symétrie homme /femme, et l’enchaînement de leur pensées donnent une forme cool et une lecture aisée ( alors que j'ai mis du temps à piger le thème XD)

pour ce qui va pas: rien, disons rien de choquant, tu as ton univers et ta manière de le décrire, mais tes descriptions sont parfois un peu maladroites, tu brises un rythme d'adjectif et de style, pour inclure un qualificatif supplémentaire qui dénature trop... ( je cherche un exemple)
trouvé! par exemple, je me permet d'utiliser une citation: " avec merveille sa peau blanche et laiteuse"
tout le texte avant ça utilise des comparaison avec des matériaux nobles, l'ébène et le jais, ( bien trouvé d'ailleur l'opposition noir/blanc ^^) mais tu enchaîne avec laiteuse, qui n'est pas forcement pejoratif mais pas loin , voila c'est ce genre de maladresse dont je parlais.

Après j'suis malhonete parce que ce sont des détails dans un texte qui gère, mais vu que c'est des erreurs qu'on fait tous, et que le retoucher permettrai d'améliorer l afluidité et la beauté de tes textes.

voila j'espère avoir pu t'aider, tes deux textes poétiques sont très beaux je trouve vivement les prochains.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.youtube.com/channel/UCArDkhCALsxLau3u_kAgo7Q
Katsuki-san
Mascotte officielle de DN
avatar

Masculin Messages : 1107
Date d'inscription : 15/05/2013
Age : 26
Localisation : Aux bords de l'Infini

MessageSujet: Re: Recueil de Luneciole   Ven 21 Mar - 11:02

Je suis d'accord avec Eisen, c'est beau, ce que t'écris, bien que par moment, un brin étrange. Moi non plus, j'ai pas aimé le "laiteuse" (C'est pas un mot que j'aime, je le trouve pas beau), et malgré le fait que ton premier texte soit poétique, je le trouve triste. Le deuxième, j'l'ai presque trouvé glauque dans les expressions choisies, et dégage un malêtre des personnages (en même temps, j'imagine que c'est fait exprès =D)

Mais sinon, t'as fait du bon travail ! o9

Juste, essaye de faire/poster, si tu en as des textes plus joyeux ! ^^
Revenir en haut Aller en bas
Luneciole

avatar

Masculin Messages : 42
Date d'inscription : 04/03/2014

MessageSujet: Re: Recueil de Luneciole   Ven 21 Mar - 12:29

Merci à vous deux pour vos lectures !

Eisen, tu as totalement raison, je ne m'étais jamais fait la reflexion mais c'est vrai que "laiteuse" sort un peu du contexte, de l'enchaînement d'adjectif d'un certain genre. Je vais essayer de trouver un autre terme !

Et pour le deuxième, en effet, la sensation de mal-être est voulue. De glauque, même. Je trouve que le morbide a une capacité d'exploitation assez impressionnante, comparé à la joie, qui est parfois restreinte. Après tout, je trouve plus facile d'écrire sur la noirceur, que le bonheur. Le bonheur, ça se vit ! :P

Pour les deux prochains textes, j'en mettrais des "plus joyeux" Katsuki-san Wink. Pour la suite, je peux rien garantir... On verra !

Merci encore pour vos avis ! Ca m'encourage !
Revenir en haut Aller en bas
Aecstà
 
 
avatar

Masculin Messages : 1620
Date d'inscription : 05/06/2012
Age : 23

MessageSujet: Re: Recueil de Luneciole   Ven 21 Mar - 12:58

En vu du commentaire de Katsuki sur le second texte, je me suis dis que je le lirai plus tard. Parce que ton premier texte m'a mis de la chaleur dans le coeur.
Je me suis laissé transporter par ta façon d'écrire, je suis admiratif parce que personnellement je n'arrive pas à sortir ce genre de phrases/textes. Du moins j'ai jamais eu l'inspiration pour écrire ce genre de chose. On se laisse facilement happé par la lecture. Et à mon sens c'est déjà que tu as réussis ton texte.

On sent tes références musicales parfois, dans la façon dont tu tournes certaines phrases. Haha.
En tout cas continue, des petits textes comme ça en plus ça se lit très facilement et il en faut pas plus pour inspirer celui qui voudra, pour en faire une illustration ou un croquis !
Revenir en haut Aller en bas
http://drawnoids.conceptforum.net
Luneciole

avatar

Masculin Messages : 42
Date d'inscription : 04/03/2014

MessageSujet: Re: Recueil de Luneciole   Dim 23 Mar - 17:51

Merci Aecstà ! J'ai hâte d'avoir ton avis sur mon deuxième texte Wink

Et tu as totalement raison, ce serait avec plaisir que je laisserais mes textes se faire illustrer par qui le veux ! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Luneciole

avatar

Masculin Messages : 42
Date d'inscription : 04/03/2014

MessageSujet: Re: Recueil de Luneciole   Mar 25 Mar - 19:07

Je vous poste un essai. C'est sans ponctuation. Si c'est perturbant à première vue, c'est surtout pour rendre le rythme de l'histoire effréné, qu'il faut vivre sans prendre le temps de s'arrêter.

J'attends vos critiques avec plaisir ! Very Happy



Évidence





Et descendre du train la peur au ventre dévaler le quai comme si ce n'était qu'une pente les yeux fatigués le cœur endormi et sentir tes bras m'enlacer d'un élan cadencé comme pas permis et revoir après tant d'années tant d'attente tant d'errance tes deux jolis joyaux aussi pâles que ta peau et aller boire un verre rire des gens qui errent pour enfin retrouver ton parfum et te prendre par la main pour sortir sous la pluie courir trouver un abri rire à la folie et s'étreindre parce qu'il fait trop froid ou même juste comme ça sentir tes lèvres embrasser les miennes d'une chaleur saine découvrir cette sensation qui attisait mes envies depuis trop longtemps et pénétrer dans un monde doux et fou et saoul car ivre de toi je marchais dans tes pas te serrant contre moi et prétexter qu'il fait trop froid pour rentrer et marcher sous la pluie en s'efforçant de garder ouvert le parapluie vert pour enfin gravir les marches de ce qui allait devenir notre arche et claquer la porte et te mordre d'envie te pousser sur le lit et arracher nos vêtements exprimer nos sentiments faire corps avec toi parcourir ta peau de mes dix doigts y trouver ma lune et mes étoiles et te prendre la main la poser sur mon cœur afin que tu voies que c'est toi qui fais battre la cadence à l'intérieur et nous embrasser sans pudeur et nous rhabiller en vitesse s'en aller en courant et prier pour que la pluie cesse et entrer chez toi pour découvrir ton monde te regarder vivre en silence admiratif devant la pureté de tes gestes l'innocence de tes mots la simplicité de ton esprit et te suivre dans ta chambre m'imprégner de ton univers nous étonner toujours plus de la démence de notre romance en chercher le sens pendant des heures puis aller au Majestic avec toi regarder se mêler le cygne blanc au cygne noir tandis que se mêlent nos lèvres dans le noir et passer des heures à te dévorer du regard à te faire l'amour un peu au hasard car peu importe l'endroit le moment ou l'instant submergés par tant de sentiments tel le soufre et le mercure transcendant les éléments de leur union de leur fusion nos corps et nos cœurs résonnaient de l'osmose alchimique qui s'en dégageait et cueillir la rosée de tes yeux au creux de tes lèvres et lire sur les tiennes ces trois petits mots s'insinuant dans tous les pores de ma peau t'embrasser du matin au soir parfois jusqu'à très tard dans la nuit puis l'horloge sonne midi et le train sonne la fin jusqu'aux jours prochains car l'évidence régissant notre histoire nous promet une vie main dans la main et pleurer de t'abandonner mais t'embrasser jusqu'à foutre les pieds dans le train qui quitte la gare et te crier dans un regard au revoir et je t'aime mon nuage la terre où je marche et la lumière qui m'éclaire.
Revenir en haut Aller en bas
Némésis
La plus grande Warrior de tout les temps
La plus grande Warrior de tout les temps
avatar

Messages : 1613
Date d'inscription : 05/06/2012

MessageSujet: Re: Recueil de Luneciole   Mar 25 Mar - 19:24

Au début je me suis dit " mais WTF ce mec est fou, pas de ponctuation quoi!".
Ensuite j'ai lu et franchement, c'est magnifique.
J'avais l'impression qu'une voix dans ma tête lisait le texte à ma place, il y a un rythme qui fait presque penser à une chanson et j'avais l'impression autant de le lire que de l'écouter. ( ma légère schizophrénie y est peut-être pour quelque chose)
J'ai aucune critique constructive à t'apporter, simplement te dire que c'est beau, très poétique et ça ferait une chanson magique. Smile

Revenir en haut Aller en bas
Aecstà
 
 
avatar

Masculin Messages : 1620
Date d'inscription : 05/06/2012
Age : 23

MessageSujet: Re: Recueil de Luneciole   Mar 25 Mar - 20:16

Et ben, en tout cas on se laisse facilement bercer par ce manque de ponctuation. Pour ma part j'ai lu le texte comme une sorte de compte à rebours qui plus on s'approche de la fin, et plus le rythme de lecture s'accélère.

Je commence à venir bien fan de ce que tu fais, c'est toujours très doux, très respectueux. Maintenant que je te connais un peu mieux, j'arrive à voir ce qui se cache un peu dans ce cœur. Héhé. En tout cas c'est bien sympathique, mais j'aurai encore plus aimé si tu avais tourné certains passages avec des consonances. Qu'on puisse lire rapidement en retrouvant certaines rîmes. Ça aurait été super difficile, mais ça aurait accentuer le côté trépident et mélodique du texte.

Continue comme ça en tout cas, j'irai lire ton deuxième texte un peu plus tard. Haha.
Revenir en haut Aller en bas
http://drawnoids.conceptforum.net
Katsuki-san
Mascotte officielle de DN
avatar

Masculin Messages : 1107
Date d'inscription : 15/05/2013
Age : 26
Localisation : Aux bords de l'Infini

MessageSujet: Re: Recueil de Luneciole   Mar 25 Mar - 20:19

Je ne crois pas que la ponctuation ait été un problème pour moi, comme tu le dit, Luciole, ça donne un rythme effréné à la lecture. On perçoit également des rimes bien choisies, très belles...

(Et pourtant, sans ponctuation pour un maniaque de la virgule comme moi, c'était pas gagné ='D)

Voilà le genre de poésie joyeuse dont je parlais ! Pour te dire, je souris comme un demeuré devant mon ordi pendant que j'écris ça ! x'D
Revenir en haut Aller en bas
Eisen
Le plus grand Warrior de tout les temps
Le plus grand Warrior de tout les temps
avatar

Masculin Messages : 1304
Date d'inscription : 05/06/2012
Age : 26
Localisation : ben sur le forum banane!

MessageSujet: Re: Recueil de Luneciole   Mar 25 Mar - 20:24

Hmmmmmmmmm....... ton essai a fait crashé trois fois mon cerveau XD

bon la plus part des trucs on été dit, j'aime bien, c'est spécial, c'est beau en effet, tu mêles certaines phrases qui font assez récent comme mode de communication à un style riche, ça déphase XD

après je suis un puriste de la ponctuation, un rythme effréné peu tout aussi bien être rendu par l'inverse de ce que tu as fait, une surprod' de virgules et des tronçons courts.

Mais pour le coup c'était un exercice particulièrement interressant j'en reste baba ^^
Revenir en haut Aller en bas
https://www.youtube.com/channel/UCArDkhCALsxLau3u_kAgo7Q
Luneciole

avatar

Masculin Messages : 42
Date d'inscription : 04/03/2014

MessageSujet: Re: Recueil de Luneciole   Mar 25 Mar - 21:06

Merci à tous pour vos commentaires... Ca me fait très plaisir (peut-être même trop ! Very Happy)

Ca me touche. Je suis content si j'ai réussi à transmettre ces émotions par le rythme assez "musical". Je prends note de vos critiques !

Je posterai bientôt un autre tout aussi joyeux, lyrique et poétique, qui vous plaira sans doute. Le thème sera sur une histoire d'amour utopique. Un peu plus long mais j'espère que vous le lirez Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Aecstà
 
 
avatar

Masculin Messages : 1620
Date d'inscription : 05/06/2012
Age : 23

MessageSujet: Re: Recueil de Luneciole   Mer 26 Mar - 13:18

Je viens de lire ton deuxième texte, on dirait que tu décris l'allégorie de la mort. C'est super triste mais en même temps c'est tellement bien écris, les deux personnages ont malgré juste deux paragraphes une psychologie bien ficelée. T'as choisis un thème complexe, car dans ce genre de situation on en sait même plus d'où vient le problème, de l'un, ou de l'autre. C'est très frustrant pour eux, on est bien content d'être à notre place.

Donc si c'est frustrant, c'est que t'as bien réussis ton texte. Décidément, c'est aussi peut-être parce que j'ai pas beaucoup lu dans ma vie, mais surement aussi parce que tu écris bien. Mais tu transportes facilement le lecteur dans le contexte, dans l'histoire. Et ça je pense que c'est une bonne qualité !
Revenir en haut Aller en bas
http://drawnoids.conceptforum.net
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Recueil de Luneciole   

Revenir en haut Aller en bas
 
Recueil de Luneciole
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Recueil de Luneciole
» Un tricot de maux - recueil de nouvelles
» Parution de mon second recueil "L'abîme d'un rêve"
» Quel thème pour le recueil 2011 ?
» Pour le recueil

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Drawnoids :: GALERIES :: Espace Ecriture-
Sauter vers: